Semaine du 12 au 18 novembre : Furi furi furiten ! Furiten !

Bonjour tout le monde !

Logo du LiFT qui évoluera sans doute pour inclure les autres francophones [avec l’aimable utilisation de son créateur]

Le riichi en ligne progresse, et la LiFT vient d’être lancé ! Quésaco ? C’est la ligue francophone de Tenhou ! N’importe quel joueur francophone peut jouer avec d’autres joueurs en partie “classée” en allant chercher des  joueurs grâce au serveur Discord du mahjong francophone : https://discord.gg/gVatEmy. La saison a commencé et dure jusqu’au 10 février, les parties sont jouées sans 5 rouges et avec tanyao ouvert, avec un classement sur la somme des points après déduction des UMA de Tenhou. Si tout ce que je viens de vous dire est un peu cryptique mais que jouer avec d’autres joueurs francophone en ligne vous intéresse, n’hésitez pas à m’en parler un dimanche ou via la section commentaire !

En autre événement en ligne sur tenhou.net nous avons également le 2018 Online Riichi Championship ! Et l’IORMC (International Online Riichi Mahjong Competition) qui se termine en ce moment, avec un français dans le top 16 ! Que de choses !

De plus, on aura le nombre de personnes venant de l’AJTL d’Orléans ce dimanche normalement. Restez à l’affut et tenez-nous au courant de vos possibilités d’offres d’hébergement.

Aujourd’hui on va parler du furiten. Le vilain, le méchant, l’inbuvable furiten. On va voir ce que c’est, on va voir ses conséquences mais aussi ses bons côtés (parce que oui, il en a !). Pour cela, il faut être à l’aise avec la notion de tenpai. Si vous ne l’êtes pas, vous pouvez lire cet ancien message de la semaine qui explique la chose ! Il faut aussi se souvenir que “tsumo” est l’annonce quand on gagne sur une de ses pioches et “ron” est l’annonce quand on gagne sur une défausse adverse.

Tout d’abord, être furiten implique de ne pas pouvoir dire “ron“. Ni plus, ni moins. On a le droit de dire “tenpai” à la fin si on arrive au bout du mur, on a le droit de dire “tsumo” mais pas le droit de dire “ron”.

Il y a 3 types de furiten :

          • Le joueur peut être furiten suite à une de ses défausses. Si Yuyu a dans sa défausse une tuile lui permettant de compléter sa main (peu importe si la main serait valide avec), il est furiten. Quelques exemples :

      En ayant dans sa défausse le 4 de caractère alors qu’on est tenpai sur le 1 et le 4 de caractère on est furiten : on ne peut donc pas dire “ron” sur le 4 de caractère défaussé par le joueur de droite. [crédit photo : Isaradia]

      En ayant dans sa défausse le 1 de caractère alors qu’on est tenpai sur le 1 et le 4 de caractère (même si le 1 ne nous valide pas notre main) on est furiten : on ne peut donc pas dire “ron” sur le 4 de caractère défaussé par le joueur de droite. [crédit photo : Isaradia]

       
       
       
       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

        • Le joueur peut être furiten temporairement. Si Bacucysone défausse une tuile permettant à Niko de compléter sa main (peu importe si la main serait valide avec), Niko est furiten jusqu’à la prochaine pioche de Niko. Un exemple :

Le joueur de droite défausse le 1 de caractère tandis qu’on est tenpai sur le 1 et le 4 de caractère (même si le 1 ne nous valide pas notre main) : On est furiten jusqu’à notre prochaine pioche…. [crédit photo : Isaradia]

… on ne peut donc pas dire “ron” sur le 4 de caractère que vient de défausser le joueur d’en face. On doit attendre de piocher à nouveau pour ne plus être furiten. [crédit photo : Isaradia]

    •  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      • Le joueur peut être furiten permanent suite à un riichi. Si Angélo défausse une tuile permettant de compléter la main de Julien qui a fait riichi, et que Julien ne dit pas “ron” dessus, Julien est furiten. Un exemple :

On a déclaré riichi. Tout va bien, on est tenpai sur le 1 et le 4 de caractère [crédit photo : Isaradia]

 

Le joueur de droite défausse un 1 de caractère ! Cependant on ne dit pas “ron” alors qu’on pourrait. Cela peut arriver parce qu’on croyait attendre uniquement le 4 de caractère, parce qu’on n’a pas été attentif, parce qu’on préférait dire “ron” sur un autre joueur… [crédit photo : Isaradia]

 

On est donc furiten permanent jusqu’à la fin de la main puisqu’on a fait riichi. On ne peut ainsi pas dire “ron” sur la défausse du 4 de caractère par le même joueur au tour suivant. Dommage ! Plus qu’à espérer le tsumo. [crédit photo : Isaradia]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est cette règle du furiten qui permet de déduire les tuiles safe selon les défausses des adversaires. On peut donc s’en servir pour se défendre, avec 100% d’efficacité puisque l’autre joueur n’a pas le droit de dire “ron” même s’il attend dessus. Et ça c’est trop chouette !

Rien n’empêche d’être furiten, de le savoir et de le rester. On réduit cependant ses chances de réussites puisqu’on ne peut gagner que sur sa propre pioche. Cependant, il faut le savoir, qu’on est furiten ! C’est pourquoi il est important de bien connaître ses attentes afin de ne pas défausser ou avoir défaussé l’une d’entre elles par inadvertance. On fera des exercices d’attentes un peu difficiles de temps en temps après que j’ai parlé des différents types d’attentes ! Vous pouvez tout de même vous référer aux suji pour chercher vos attentes, ce n’est pas toujours suffisant mais c’est mieux que rien. (Si vous voulez en savoir plus sur les suji, ça se passe par là !). Et si vous voulez une autre explication du furiten ça peut se passer ici.

 

Sur ce bonne semaine et à dimanche demain !

Isaradia

>>> ZOUTCH DU MOIS DE NOVEMBRE<<<

 

Semaine du 5 au 11 novembre : Tout est calme dans le village

Bonjour tout le monde !

Le mois de novembre arrive, on s’est mis de belles mandales dimanche (surtout Kwoinkwoin et Julien d’ailleurs ils ont volé masse de points dites donc !) D’ailleurs, vous saviez que dans le classement interne on pouvait voir l’historique des parties ? Maintenant que oui, vous pourrez vos la péter à vos amis en disant “oh eh regardez j’ai fait un tsumo baiman et des riichi t’asplusd’sous tsumo haneman et j’ai gagné !” et ils pourront vous regarder avec un air inquiet. A moins que vous les emmeniez jouer un dimanche pour qu’ils deviennent addicts eux aussi… (à ce sujet, je réclame un examen toxicologique pour Ela qui a visiblement passé trop de temps à jouer chez lui quitte à négliger son sommeil).

Pensez aux joueurs d’Orléans, ils arrivent dans un mois ! Proposez vos canapés, vos matelas, vos lits et votre aide en terme d’idées et de logistique sur le forum.

Pas plus de jolies photos de mains ou de questions impitoyables cette semaine, elles viendront les semaines d’après lorsque je vais parler… de furiten ! Le méchant, le diabolique furiten, même si il nous sert bien quand on veut se défendre face à un riichi menaçant par exemple. N’oubliez pas que si vous voulez que je parle d’un sujet, vous pouvez me le demander en commentaire ou autour d’une table de mahjong, voire même m’envoyer des photos ou des articles que vous voulez partager ! N’hésitez pas à prendre en photo vos jolies mains pour la postérité.

 

Yakuman de Scravenpouic pour la postérité [crédit photo et montage : Scravenpouic]

>>> ZOUTCH DU MOIS DE NOVEMBRE<<<

Semaine du 29 octobre au 4 novembre : Joyeux Halloween !! et les yaku qu’on oublie trop souvent (1/n)

Un appel du vent d’est [crédit photo : Isaradia]

Bonjour tout le monde !

Vous vous êtes bien gavés de citrouilles et de bonbons cette semaine ? Vous avez tenté des invocations sataniques ? (on a tenté d’invoquer le vent d’est mais il est pas venu… Quoique c’était drôlement venteux au retour du club quand même…) Vous avez fait peur aux n’enfants ? Même si ce n’est pas le cas, venez donc samedi (pour l’initiation des joueurs de go après leur compétition) ou dimanche pour faire du mahjong ! Je suis sûre que si on est treize et qu’on fait tous un treize orphelins Jean-Lou monte les escaliers pour prendre l’apéro avec nous ! Allez, on va vite s’inscrire sur le zoutch pour tenter ça !

N’oubliez pas de vous manifester pour accueillir les joueurs d’Orléans en décembre ! Il vous suffit de faire un tour sur le forum pour ça. Ils ne mordent pas et ont juste besoin d’une place pour dormir, et on peut discuter du repas et du programme tant qu’on y est.

Aujourd’hui, on va parler de yaku, et plus précisément de ceux qu’on oublie facilement, voire même dont on ne connaît pas l’existence tellement on ne les voit jamais. Et je vais commencer par deux/trois qui ont été aperçu la semaine dernière.

Yaku à 2 han – Triple pon [crédit tableau : Yuyu]

 

 

 

Tout d’abord, le triple pon, alias san shoku doukou. En général le triple chow (san shouku doujun, les nom se ressemblent je les confond souvent) on voit ce que c’est, par exemple 234 dans chaque famille, 1 han normalement mais 2 han si c’est caché, paf, c’est plié. Mais le triple pon ! Eh bien c’est le même principe. Trois brelans de même chiffre dans 3 familles différentes. Par exemple, 555 de caractère, 555 de bambous, 555 de cercles et paf, ça fait un yaku à 2 han. D’ailleurs, vous pouvez me compter cette main, avec les han et les fu si vous êtes téméraires ? (indicateur de dora = 4 de bambous, ron sur l’est)

San shoku doukou de Kris [crédit photo : Isaradia]

 

 

 

 

 

Et l’autre yaku trop souvent oublié c’est Niko qui l’a fait, et celui là il faut bien y prêter attention parce que c’est la victoire/validation de main de la dernière chance de l’espace ! En effet, c’est gagner, par tsumo (Fond de la mer – Haitei), ou par ron (Fond de la rivière – Houtei) sur la dernière tuile du jeu (dernière pioche ou dernier écart). Du coup ça peut ajouter 1 han ou bien valider carrément la main, et ça c’est chouette ! Soyez attentifs aux dernières tuiles.

Yaku à 1 han – Fond de la mer et Fond de la rivière [crédit tableau : Yuyu]

 

 

 

Vous pouvez faire un tour sur le tableau de Yuyu pour voir s’il y a d’autres yaku que vous ne connaissez pas ! Sinon vous attendez mes futurs articles. Sur ce, bonne soirée et à dimanche !

>>> ZOUTCH DU MOIS DE NOVEMBRE<<<

Semaine du 22 au 28 octobre : Parlons sushi et suji !

Bonjour tout le monde !

Ce dimanche c’est le vide-frigo, qui dit vide-frigo dit : ramenez des choses à manger, dites sur le zoutch ce que vous ramenez et ramenez-les ! Comme ça on se retrouve tous avec assez à manger et on n’a théoriquement pas besoin d’acheter de pizza (même si les pizza c’est bien bon). N’hésitez pas aussi à faire un tour sur le zoutch de novembre si vous êtes disponible le samedi 3 au soir (17h – 20h) afin d’initier des joueurs de go après leur compétition ! On remercie d’ailleurs Etosan, Kriss et Scravenpouic pour leur présence au Festival de l’Oeil Glauque le week-end dernier. Et même s’il n’y a pas encore de zoutch de décembre, vous pouvez dire sur le forum (petit rappel : il faut se connecter pour y avoir accès) si vous êtes disponible pour accueillir des orléan…orléanois ? Orléanais ! du club AJTL d’Orléans le week end du 8/9 décembre, ou bien si vous avez des idées pour le repas ou pour se retrouver ensemble.

En autre information, vous pouvez dès à présent retrouver le compte rendu de l’AG de BMJ et de la FFMJ dans votre espace membres. Vous vous connectez et vous cliquez sur Espace Membres à gauche et paf! vous avez tout ça. Si vous avez des questions ou remarques, allez sur le forum les exprimer à Angélo qui n’attend que ça, le bougre !

 

Aujourd’hui on va voir un peu plus en détail les suji. Vous avez sans doute entendu ce mot plein de fois, on vous l’a peut-être expliqué, vous l’avez peut être oublié, ici je vais vous le réexpliquer :

Il arrive souvent qu’on attende une tuile de chaque côté d’une suite comme dans les deux exemples ci-dessous. Pour compléter sa suite, dans le premier cas, on attend un 2 ou un 5 de caractère ; dans le deuxième cas, on attend un 5 ou un 8 de caractères. 

3 4 caractère [crédit photo : Kriss]

6 7 caractère [crédit photo : Kriss]

 

 

 

 

 

Cette double-attente (appelée riyan-men si vous voulez vous la péter et être précis avec des noms japonais) est fréquente et même nécessaire dans le yaku pinfu, et les tuiles attendues sont appelées suji. On peut en déduire un principe de défense : si un adversaire a défaussé un 5 de caractère, il est peu probable qu’il attende sur un 2 car il ne peut pas avoir 3 4 de caractère, défausser un 5 et dire ron sur un 2 (car il est furiten, on pourra revenir sur cette notion si besoin). Défausser un 2 de caractères dans cette configuration peut donc s’avérer moins dangereux. Cependant, l’adversaire peut aussi avoir un autre type d’attente qui ne permet pas de se défendre en utilisant les suji (7 paires, 1-3 de caractères…) donc ce n’est pas une défense sûre à 100%.

Les attentes 2-5 et 5-8 peuvent également être combinés comme dans la main ci-dessous. On peut considérer la suite 3 4 5 comme prête et attendre 5 et 8, ou bien considérer 5 6 7 comme prête et attendre 2 et 5. On attend donc 2, 5 et 8 de caractère.

3 4 5 6 7 de caractère [crédit photo : Kriss]

 

 

 

 

 

Ainsi, nous avons 2-5-8 qui sont suji. Le même raisonnement peut être employé pour 1-4-7 et aussi pour 3-6-9. Si vous voulez une illustration, vous pouvez faire un tour sur le site de Riichi Mahjong Central qui a traduit un article du site Mahjong No Jan-Ryu, il y a une image avec les patterns en bas de l’article. (D’ailleurs, en parlant de riichi mahjong central, je vais de temps en temps pouvoir traduire des articles de chez eux ! Ils sont d’accord et enthousiastes et doivent juste demander l’autorisation à la source, donc si vous voulez comprendre un article et que vous êtes peu anglophones ou avez la flemme de lire l’anglais, demandez-moi)

Pour retenir les suji, vous pouvez partir d’un chiffre et faire +3 ou -3 ou bien regarder votre pavé numérique ou clavier numérique de téléphone en regardant les colonnes : elles sont ordonnées en 1-4-7 ; 2-5-8 ; 3-6-9 ! (à croire que tout est fait pour nous faire progresser au riichi…)

Une autre utilité des suji est, en plus de la défense, de trouver plus facilement ses attentes. En effet, si on attend un 6, on risque d’attendre 3 et/ou 9 en plus ! ça vaut le coup de vérifier. Par exemple, dans la main ci-dessous, quelles sont les attentes ? Si on avait défaussé un 5 de caractère au lieu du 9 de cercle pour faire riichi, quelles auraient été les attentes ?

Main tenpai sur tenhou.net [crédit capture et riichi 3e tour : Ela]

 

Dites-moi en commentaire vos réponses, Ela et moi pourront vous répondre ! Et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas.

A dimanche !

Isaradia

>>> ZOUTCH DU MOIS D’OCTOBRE<<<

>>> ZOUTCH DU MOIS DE NOVEMBRE<<<